Il est important de parler librement de nos sentiments, de raconter son histoire et d’être honnête quand les gens nous demandent comment nous allons. Les endeuillés passent par un vaste gamme d’émotions et il est bon d’en parler avec son entourage.

Exprimer ce que l’on vit permet de s’en libérer peu à peu, de se sentir moins isoler, de mieux se comprendre et de sentir que nos relations ont une profondeur réconfortante.

Au contraire, garder notre souffrance pour soi nous isole, nous marginalise et nous enferme dans une bulle infernale, nous rendant plus en proie à des contres-coup majeurs comme la dépression, la perte de repères et même au développement de certaines maladies physiques…

Si tu es seul, écris tout ce que tu ressens. Le papier peut être la meilleure des oreilles. L’important est de laisser s’échapper la douleur peu à peu, pour qu’elle ne s’installe pas pour toujours. 
Parler de sa souffrance ne l’alimente pas, cela permet au contraire de l’évacuer.
Sylvie💗